Carte Ile d'Yeu




"Insula

Oya"

 



L'ILE D'YEU

L'île d'Yeu est apparue 220 millions d'années avant J.C. (seconde moitié de l'ère primaire).

L'île émerge à 11 milles marins des côtes de Vendée. Elle s'étend sur une longueur de près de10 km, alors que sa plus grande largeur n'excède pas 4 km. Soit environ 30 km de côtes, au profil extrêmement varié, alternant au Nord les longues plages de sable fin, et au Sud, les criques encastrées dans les falaises rocheuses.

On dénombre 750 espèces de plantes sur l'île, dont 348 comestibles, et 12 protégées au plan national.

La faune compte 500 espèces de coléoptères, 200 espèces d'oiseaux, et 14 espèces de mammifères sauvages.

 

UN PEU PLUS ...

L'île d'Yeu est à la fois une commune et un chef lieu de canton.

4900 habitants (l'hiver) sont répartis dans 30 villages (les agglomérations principales sont "Port Joinville" - capitale de 2000 habitants - et "Saint Sauveur").

Pendant la saison touristique, l'île est envahie par les "doryphores" : 15 à 20 000 résidents secondaires et estivants de passage.

Il existe à peu près autant de résidences principales, que de résidences secondaires. Les maisons sont blanches (anciennement blanchies à la chaux) ; les couleurs dominantes pour les portes et les volets sont le bleu +++, le vert et le gris.

Le patois insulaire est toujours parlé : associe des origines du bas poitou, des expressions méridionales, et parfois étrangères.

L'île possède un aérodrome, un héliportage.
La liaison habituelle se fait par les bateaux, au départ de Fromentine, et de Noirmoutier (St Gilles et Les sables d'Olonne l'été).

Les derniers bateaux :

Les écoles assurent l'enseignement de la maternelle à la 3ème.


Deux dates à retenir pour le confort des Ogiens :

 

 

ACTIVITES

La pêche et le tourisme sont les principales activités économiques de l'île.

La pêche


Bien que l'âge d'or des Dundees soit passé (pêche au thon, mais aussi à la sardine), la pêche représente encore 50% de l'activité économique de l'île.

150 bateaux partent (enfin partaient... la pêche n'est plus ce qu'elle était) pour la journée, 1 semaine, ou 1 mois en mer, pour pêcher le bar, la langouste, ou le thon (la campagne de pêche au thon va de juin à octobre).

 

Le tourisme


Vente de terrains, construction de résidences secondaires luxueuses, fréquentation par des personnalités politiques ou du "show bizz", tourisme à la journée ... tout y est pour déplaire aux vrais amoureux de l'île, à ceux qui ont là leurs racines, à ceux qui aiment le calme reposant de la nature ...

 

UN PEU D'HISTOIRE ...

On trouve sur l'île

de nombreux menhirs,dolmens et pierres à cupules. On a mis à jour des vases, des silex, des débris de poteries....
Malgré la grande incertitude sur l'origine du peuplement, on peut déceler des influences celtiques, puis latines.

L'île fut un lieu de passage privilégié

pour les navigateurs en tous genres (le chateau était un repère pour les pirates).

Au IVème siècle,

Saint Martin est le premier évangélisateur de l'île. Plus tard, des moines la colonisèrent, et le plus connu d'entre eux est Saint Amand, au VIème siècle.

IXème siècle :

visite peu courtoise des Sarrazins et des Vikings.

XIVème siècle :

les troupes du Prince Noir (fils du roi d'Angleterre), puis le chevalier anglais Robert Knoll (et ses sinistres hommes rouges) font la conquête de l'île.

XV et XVIème siècles :

invasions et saccages par les anglais, les espagnols, et même les Rochelais et les Olonnais.

XVIème siècle :

plaque tournante de la contrebande du sel et du tabac.

Début du XIX à moitié du XXème siècle :

période "calme".

Seconde guerre mondiale :

c'est à la citadelle de l'île qu'on enferme le Maréchal PETAIN (agé de 90 ans), jusqu'à sa mort (pendant 6 ans).

 


Le nom de l'Ile à travers les siècles ....


"OIA" - "OYA"

"Insula OYA" - "Isle des YEULX" - "Isle d'UYEUX" - "Isle DIEU" - "Isle d'IEU"

Enfin,"Ile d'YEU", depuis le début du 19ème siècle


Le PONT d'YEU


Jadis, l'île d'Yeu était reliée au continent par une chaîne de rochers plats : le Pont d'Yeu, ou Pont Saint-Martin, qui maintenant ne se découvre que par endroits aux basses eaux.

Saint Martin, au VI ème siècle, eut l'idée de jeter un pont entre l'île et le continent. Dieu refusa de l'aider, mais Satan lui proposa de le bâtir en une nuit à la seule condition de recevoir en paiement le premier être qui le franchirait ; affaire conclue... Alors, au chant du coq, Saint Martin lança sur le pont un chat noir poursuivi par un chien ...

Pour se venger, le Malin détruisit l'ouvrage, et les diablotins laissèrent tomber les rochers qui avaient servis à sa construction, donnant ainsi les dolmens et les menhirs de l'île d'Yeu.